Standard

Le nouveau Standard FCI N°14 du Västgötaspets depuis 27.05.2014 et la traduction française du 03.07.2009.

VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS

(Västgötaspets)

vastgotaspets2

Cette illustration ne représente pas forcément un exemple idéal de la race.

TRADUCTION : Prof. R. Triquet, mise à jour par J. Mulholland en 2009. Langue officielle (EN).

ORIGINE : Suède.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR : 29.10.2013.

 

UTILISATION : Chiens de conduite des troupeaux.

 

CLASSIFICATION FCI :
Groupe 5 Chiens de type Spitz et Chiens de type primitif.

Section 3 Chiens nordiques de garde et de berger.

Sans épreuve de travail.

 

BREF APERCU HISTORIQUE : On considère que le Västgötaspets représente une des races authentiquement suédoises, même si sa parenté avec le Welsh Corgi n’est pas parfaitement élucidée. Il est difficile de dire si les Vikings ont ramené d’Angleterre en Suède des chiens de ce type spitz. Les recherches cynologiques modernes tendent à montrer que la race s’est développée en Suède. Quelle que soit l’origine de la race, c’est au comte Björn von Rosen et au directeur Zetterstén que revient l’honneur d’avoir fait reconnaître et inscrire ce chien en tant que race suédoise. Von Rosen a appris l’existence de ces chiens de berger au début des années quarante. En faisant l’inventaire des chiens présents dans la région du Gotha ouest et, en particulier, dans les plaines du Vara, il découvrit une population homogène et peu nombreuse mais suffisante pour Zetterstén pour débuter un programme d’élevage. La recherche d’un type homogène fut menée avec succès, sans perdre l’instinct de la conduite des troupeaux.

 

ASPECT GENERAL : Petit chien court sur pattes et puissant. Aspect et expression dénotent un chien vigilant, vif et énergique.

PROPORTIONS IMPORTANTES : Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps doit être de 2/3.

La distance entre le point le plus bas de la poitrine et le sol ne doit jamais être inférieure à 1/3 de la hauteur au garrot.

 

COMPORTEMENT / CARACTERE : Vigilant, énergique, sans peur et vif.

 

TETE : La tête est assez longue et nettement dessinée. Les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles.

 

REGION CRANIENNE : Vue de dessus et de profil, elle est modérément large et s’amenuise graduellement vers la truffe.

Crâne : Presque plat.

Stop : Bien marqué.

 

REGION FACIALE :

Truffe : Noire.

Museau : Vu de profil, il paraît tronqué. Il est légèrement plus court que le crâne.

Lèvres : Parfaitement jointives.

Mâchoires/dents : La mâchoire inférieure est relativement tronquée et puissante sans être proéminente. Articulé en ciseaux parfait et régulier ; dentition complète, bien développée et régulière.

Yeux : De dimensions moyennes, de forme ovale et de couleur brun foncé.

Oreilles : De dimensions moyennes, pointues, dressées. Le pavillon de l’oreille est dur de la base à l’extrémité, couvert de poil lisse et mobile. La longueur doit être légèrement supérieure à la largeur à la base.

 

COU : Long et fortement musclé, bien dégagé.

 

CORPS :

Ligne du dessus : Le dos est horizontal, bien musclé.

Rein : Court et fort.

Croupe : Elle est large et légèrement inclinée.

Poitrine : Longue et bien descendue. Côtes bien cintrées. Vue de face, la poitrine est ovale ; de profil elle est elliptique. Elle descend au deux cinquièmes de la longueur du membre antérieur (du coude au sol), et, vue de profil, son point le plus bas se situe immédiatement derrière le coude. Le sternum est visible mais pas excessivement prononcé.

Ligne du dessous et ventre : Le ventre est légèrement rentré.

 

QUEUE : On rencontre deux types de queue : la queue longue ou la queue naturellement courte dont les dimensions peuvent varier. Dans les deux cas, toutes les variations de port sont admises car il n’y a aucune précision sur ce point.

 

MEMBRES : Avec une bonne ossature.

 

MEMBRES ANTERIEURS :

Epaule : Longue et bien inclinée à 45° de l’horizontal.

Bras : Légèrement plus court que l’omoplate, il forme avec elle un angle net. Le bras est bien appliqué contre les côtes mais, cependant, il est très mobile.

Avant-bras : Vu de face, il est légèrement incurvé, juste ce qu’il faut pour qu’il joue librement au niveau de la partie inférieure de la poitrine.

Métacarpe : Elastique.

Pieds antérieurs : De dimensions moyennes, courts, ovales, dirigés droit devant, bien serrés, pourvus de coussinets forts et de bonnes jointures.

 

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d’ensemble : Vus de derrière, les membres postérieurs sont parallèles.

Cuisses : Larges et fortement musclées.

Grasset : Bien angulé.

Jambe : La longueur de la jambe est légèrement supérieure à la distance du jarret au sol.

Jarret : Bien angulé.

Métatarse : De hauteur moyenne.

Pieds postérieurs : De dimensions moyennes, courts, ovales, dirigés droit devant, bien serrés, pourvus de coussinets forts et de bonnes jointures.

 

ALLURES : Belles, avec une bonne amplitude et impulsion.

 

ROBE

Qualité du poil : Le poil de couverture est de longueur moyenne, dur, serré et bien couché. Le sous-poil est doux et très dense. Le poil est court sur la tête et la partie antérieure des membres ; il peut être légèrement plus long sur le cou, la poitrine et la partie postérieure des membres.

Couleur du poil : Gris, brun grisâtre, jaune grisâtre, jaune rougeâtre ou brun rougeâtre. Un poil plus clair, dans les mêmes nuances de couleurs mentionnées plus haut, peut se rencontrer sur le museau, la gorge, la poitrine, le ventre, les fesses, les pieds et les jarrets. Des poils plus foncés sont visibles sur le dos, le cou et les côtés du corps. Les marques plus claires sur les épaules, appelées « marques du harnais », et sur les joues sont recherchées. Le blanc est admis en petite quantité tel qu’une liste étroite, une tache sur le cou ou un léger collier. Les marques blanches sont admises aux membres antérieurs et postérieurs et sur la poitrine.

Remarque Janetta:
Le text “mais les « chaussettes » blanches ne doivent pas monter sur la partie supérieure de la jambe” a été supprimé!

 

TAILLE ET POIDS :

Hauteur au garrot :
Mâles 33 cm
Femelles 31 cm.

On admet une tolérance de 2 cm en plus ou en moins de ces hauteurs au garrot.

Remarque Janetta: Il y a un erreur de traduction.
On admet une tolérance de 2 cm en plus ou de 1 cm en moins de ces hauteurs au garrot.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

  • Trop près de terre.
  • Stop pas bien marqué.
  • Museau en sifflet.
  • Manque de deux P1 ou une P2.
  • Yeux clairs nuisant à l’expression.
  • Oreilles attachées trop bas.
  • Poitrine trop ou insuffisamment descendue.
  • Devant trop large.
  • Epaules droites.
  • Bras (humérus) trop courts.
  • Membres postérieurs trop angulés.
  • Absence de « marques de harnais » or marques sur les joues.

 

DEFAUTS GRAVES :

  • Crâne court ou arrondi.
  • Chanfrein court.
  • Mâchoire inférieure fuyante ou étroite ; mâchoire manquant de puissance.
  • Articulé en tenaille (bout à bout).
  • Absence de molaires (sauf M3).
  • Dos de carpe.
  • Poil doux et poil écarté.
  • Poil trop court ou trop long.
  • Absence de sous-poil.
  • Marques blanches dépassant 1/3 de la couleur de base.
  • Hauteur au garrot très divergente de la hauteur idéale.

 

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION :

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur.
  • Yeux bleus : un ou deux.
  • Oreilles pendantes ou semi dressées.
  • Poil long ou ondulé.
  • Couleur noire, blanche, marron (foie) ou bleu.

N.B.:

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Les dernières modifications sont en caractères gras.

 

000050330000503300005033

Standard

Le nouveau Standard du Västgötaspets depuis 26.03.2009 et la traduction française du 03.07.2009.

Standard FCI N°14 / 03.07.2009 / F

VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS

(Västgötaspets)

TRADUCTION : Prof. R. Triquet , mise à jour par J. Mulholland.

ORIGINE : Suède.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 26.03.2009.

UTILISATION : Chiens de conduite des troupeaux.

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 5 Chiens de type Spitz et Chiens de type primitif.

Section 3 Chiens nordiques de garde et de berger.

Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : On considère que le Västgötaspets représente une des races authentiquement suédoises, même si sa parenté avec le Welsh Corgi n’est pas parfaitement élucidée. Il est difficile de dire si les Vikings ont ramené d’Angleterre en Suède des chiens de ce type spitz. Les recherches cynologiques modernes tendent à montrer que la race s’est développée en Suède. Quelle que soit l’origine de la race, c’est au comte Björn von Rosen que revient l’honneur d’avoir fait reconnaître et inscrire ce chien en tant que race suédoise. Il a appris l’existence de ces chiens de berger au début des années quarante. En faisant l’inventaire des chiens présents dans la région du Gotha ouest et, en particulier, dans les plaines du Vara, il découvrit une population homogène et peu nombreuse mais suffisante pour débuter un programme d’élevage sérieux. Il mena avec succès la recherche d’un type homogène sans perdre l’instinct de la conduite des troupeaux.

ASPECT GENERAL : Petit chien court sur pattes et puissant. Aspect et expression dénotent un chien vigilant, vif et énergique.

PROPORTIONS IMPORTANTES : Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps doit être de 2/3. La distance entre le point le plus bas de la poitrine et le sol ne doit jamais être inférieure à 1/3 de la hauteur au garrot.

COMPORTEMENT / CARACTERE : Vigilant, énergique, sans peur et vif.

TETE : La tête est assez longue et nettement dessinée. Les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles.

REGION CRANIENNE : Vue de dessus et de profil, elle est modérément large et s’amenuise graduellement vers la truffe.

Crâne : Presque plat.

Stop : Bien marqué.

REGION FACIALE :

Truffe : Noire.

Museau : Vu de profil, il paraît tronqué. Il est légèrement plus court que la crâne.

Lèvres : Parfaitement jointives.

Mâchoires/dents : La mâchoire inférieure est relativement tronquée et puissante sans être proéminente. Articulé en ciseaux parfait et régulier ; dentition complète, bien développée et régulière.

Yeux : De dimensions moyennes, de forme ovale et de couleur brun foncé.

Oreilles : De dimensions moyennes, pointues, dressées. Le pavillon de l’oreille est dur de la base à l’extrémité, couvert de poil lisse et mobile. La longueur doit être légèrement supérieure à la largeur à la base.

COU : Long et fortement musclé, bien dégagé.

CORPS :

Ligne du dessus : Le dos est horizontal, bien musclé.

Rein : Court et fort.

Croupe : Elle est large et légèrement inclinée.

Poitrine : Longue et bien descendue. Côtes bien cintrées. Vue de face, la poitrine est ovale ; de profil elle est elliptique. Elle descend au deux cinquièmes de la longueur du membre antérieur (du coude au sol), et, vue de profil, son point le plus bas se situe immédiatement derrière le coude. Le sternum est visible mais pas excessivement prononcé.

Ligne du dessous : Le ventre est légèrement rentré.

QUEUE : On rencontre deux types de queue : la queue longue ou la queue naturellement courte dont les dimensions peuvent varier. Dans les deux cas, toutes les variations de port sont admises car il n’y a aucune précision sur ce point.

MEMBRES : Avec une bonne ossature.

MEMBRES ANTERIEURS :

Epaule : Longue et bien inclinée à 45° de l’horizontal.

Bras : Légèrement plus court que l’épaule, il forme avec elle un angle net. Le bras est bien appliqué contre les côtes mais, cependant, il est très mobile.

Avant-bras : Vus de face, ils sont légèrement incurvés, juste ce qu’il faut pour qu’ils jouent librement au niveau de la partie inférieure de la poitrine.

Métacarpes : Elastiques.

MEMBRES POSTERIEURS : Vus de derrière, les membres postérieurs sont parallèles.

Cuisses : Larges et fortement musclées.

Grasset : Bien angulé.

Jambe : La longueur de la jambe est légèrement supérieure à la distance du jarret au sol.

Jarret : Bien angulé.

Métatarse : De hauteur moyenne.

PIEDS : De dimensions moyennes, courts, ovales, dirigés droit devant, bien serrés, pourvus de coussinets forts et de bonnes jointures.

ALLURES : Belles, avec une bonne amplitude et impulsion.

ROBE

POIL : Le poil de couverture est de longueur moyenne, dur, serré et bien couché. Le sous-poil est doux et très dense. Le poil est court sur la tête et la partie antérieure des membres ; il peut être légèrement plus long sur le cou, la poitrine et la partie postérieure des membres.

COULEUR : Gris, brun grisâtre, jaune grisâtre, jaune rougeâtre ou brun rougeâtre. Un poil plus clair, dans les mêmes nuances de couleurs mentionnées plus haut, peut se rencontrer sur le museau, la gorge, la poitrine, le ventre, les fesses, les pieds et les jarrets. Des poils plus foncés sont visibles sur le dos, le cou et les côtés du corps. Les marques plus claires sur les épaules, appelées « marques du harnais », et sur les joues sont recherchées. Le blanc est admis en petite quantité tel qu’une liste étroite, une tache sur le cou ou un léger collier. Les marques blanches sont admises aux membres antérieurs et postérieurs et sur la poitrine, mais les « chaussettes » blanches ne doivent pas monter sur la partie supérieure de la jambe.

TAILLE ET POIDS :

Taille idéale : Mâles 33 cm

Femelles 31 cm

On admet une tolérance de 2 cm en plus ou 1 cm en moins de ces hauteurs au garrot.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

  • Trop près de terre.
  • Stop pas bien marqué
  • Museau en sifflet.
  • Manque de deux P1 ou une P2.
  • Yeux clairs nuisant à l’expression.
  • Oreilles attachées trop bas.
  • Poitrine trop ou insuffisamment descendue.
  • Devant trop large.
  • Epaules droites.
  • Bras (humérus) trop courts.
  • Membres postérieurs trop angulés.
  • Absence de « marques de harnais » or marques sur les joues.

DEFAUTS GRAVES :

  • Crâne court ou arrondi.
  • Chanfrein court.
  • Mâchoire inférieure fuyante ou étroite ; manquant de puissance.
  • Articulé en tenaille (bout à bout).
  • Absence de molaires (sauf M3).
  • Dos de carpe.
  • Poil doux et poil écarté.
  • Poil trop court ou trop long.
  • Absence de sous-poil.
  • Marques blanches dépassant 1/3 de la couleur de base.
  • Hauteur au garrot très divergente de la hauteur idéale.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :

  • Chien agressif ou peureux
  • Prognathisme supérieur ou inférieur.
  • Yeux bleus : un ou deux.
  • Oreilles pendantes ou semi dressées.
  • Poil long ou ondulé.
  • Couleur noire, blanche, marron (foie) ou bleu.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

000050330000503300005033

 

 

Standard FCI N°14 / 18.02.2000 / F

VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS

(Västgötaspets)

TRADUCTION : Prof. R. Triquet.

ORIGINE : Suède.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 25.11.1999.

UTILISATION : Chiens de conduite des troupeaux.

CLASSIFICATION F.C.I. :
Groupe 5 : Chiens de type Spitz et Chiens de type primitif.
Section 3 : Chiens nordiques de garde et de berger.
Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE :
On considère que le Västgötaspets représente une des races authentiquement suédoises, même si sa parenté avec le Welsh Corgi n’est pas parfaitement élucidée. Il est difficile de dire si les Vikings ont ramené d’Angleterre en Suède des chiens de ce type spitz. Les recherches cynologiques modernes tendent à montrer que la race s’est développée en Suède. C’est au comte Björn von Rosen que revient l’honneur d’avoir fait reconnaître et inscrire ce chien en tant que race suédoise. Il remarqua l’existence de ces chiens au début des années quarante. En faisant l’inventaire des chiens présents dans la région du Västergötland et, en particulier, dans les environs de la ville de Vara, il découvrit une population peu nombreuse mais homogène. Ce fut le début d’un programme d’élevage sérieux qui fut surtout l’œuvre du directeur d’école K.G. Zettersten. Il mena avec succès la recherche d’un type homogène sans perdre l’instinct de la conduite des troupeaux.

ASPECT GENERAL :
Petit chien court sur pattes, puissant, sans peur. Aspect et expression dénotent un chien vigilant, vif et énergique.

PROPORTIONS IMPORTANTES :
Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps doit être de 2/3.

COMPORTEMENT / CARACTERE :
La race est vigilante, énergique, sans peur et vive.

TETE :
La tête est assez longue et nettement dessinée. Vue de dessus, elle forme un coin uni du crâne à l’extrémité du nez.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Presque plat.

Stop : Bien marqué.

REGION FACIALE :

Truffe : D’un noir de jais.

Museau : Vu de profil, il paraît assez carré. Il est plus court que la crâne.

Lèvres : Parfaitement jointives.

Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux parfait et régulier ; dents bien développées et régulières.

Yeux : De dimensions moyennes, de forme ovale et de couleur brun foncé.

Oreilles : De dimensions moyennes, pointues, dressées.
Le pavillon de l’oreille est dur de la base à l’extrémité, couvert de poil lisse et mobile. Attache pas trop basse.

COU : Long et fortement musclé, bien dégagé.

CORPS :
Ligne du dessus : Le dos est horizontal, bien musclé.

Rein : Court et fort.

Croupe : Elle est large et légèrement inclinée.

Poitrine : Longue et bien descendue. Côtes bien cintrées. Vue de face, la poitrine est ovale ; de profil elle est elliptique. Elle descend au deux cinquièmes de la longueur du membre antérieur (du coude au sol), et, vue de profil, son point le plus bas se situe immédiatement derrière la partie postérieure de l’avant-bras.

Ligne du dessous : Le ventre est légèrement rentré.

QUEUE :
On rencontre deux types de queue : la queue longue ou la queue courte de nature. Dans les deux cas, toutes les variations sont admises.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS : Les antérieurs ont une bonne ossature.

Épaule : Longue et bien inclinée en arrière.

Bras : Légèrement plus court que l’épaule, il forme avec elle un angle net. Le bras est bien appliqué contre les côtes mais, cependant, il est très mobile.

Avant-bras : Vus de face, ils sont légèrement incurvés, juste ce qu’il faut pour qu’ils jouent librement au niveau de la partie inférieure de la poitrine.

Métacarpes : Élastiques.

MEMBRES POSTERIEURS : Bien angulés aux grassets et aux jarrets. Vus de derrière, les membres postérieurs sont parallèles.

Cuisses : Les cuisses sont fortement musclées.

Jambe : La longueur de la jambe est légèrement supérieure à la distance du jarret au sol.

PIEDS : De dimensions moyennes, courts, ovales, dirigés droit devant, pourvus de coussinets forts et de bonnes jointures.

ALLURES : Belles, avec une bonne impulsion.

ROBE :

POIL : De longueur moyenne. Poil de couverture dur, serré et imperméable. Le sous-poil est doux et dense. Le poil est court sur la partie antérieure des membres, légèrement plus long sur le cou, la poitrine et la partie postérieure des membres.

COULEUR : Les couleurs recherchées sont le gris, brun grisâtre, jaune grisâtre ou brun rougeâtre avec des poils plus foncés sur le dos, le cou et les côtés du corps. Un poil plus clair, dans les mêmes nuances de couleurs mentionnées plus haut, peut se rencontrer sur le museau, la gorge, la poitrine, le ventre, les fesses, les pieds et les jarrets. Les marques plus claires sur les épaules, appelées « marques du harnais » sont recherchées. Le blanc est admis en petite quantité tel qu’une liste étroite, une tache sur le cou ou un léger collier. Les marques blanches sont admises aux membres antérieurs et postérieurs et sur la poitrine.

TAILLE ET POIDS :

Taille : Mâles 33 cm

Femelles 31 cm.

On admet une variation de 1,5 cm en plus ou en moins de ces hauteurs au garrot.

DEFAUTS :
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.